La perception du temps au cœur de la présence artistique (ARS DRAC)

La problématique de la perception du temps est au cœur de la présence artistique (ARS DRAC) qui se poursuit au Centre L’ESPOIR : temps parfois très long pour les patients, rythme cadencé et millimétré pour le personnel.

Avec la complicité de Sylvain Pistone, médiateur culturel, Sarah Nouveau prend souvent la peau d’un caméléon, passant de l’observation active de la vie du Centre L’ESPOIR à des propositions qui s’infiltrent et résonnent avec celle-ci.

Les gestes et rencontres se multiplient :

  • Récolte de paroles à partir de questions ciblées sur la perception du temps faisant appel à l’imaginaire, à la mémoire et au vécu de chacun, quelle que soit sa place au sein de l’établissement.
  • Installation vidéo et sonore dans les salles de pointeuse autour de la création participative « Dunes de danse » rassemblant 100 danseurs amateurs enfants et adultes de France, de Belgique et d’Algérie.
  • Déambulations dansées avec des patients ainsi qu’avec des soignants-thérapeutes dans les couloirs et les espaces extérieurs.
  • Après-midi d’imprégnation en salle d’ergothérapie et résonance dansée aux gestes déjà présents dans cet espace.
  • Rencontre avec le groupe d’handidanse et proposition d’un travail chorégraphique en commun.

 

A suivre jusqu’à la fin du mois de mai !



[INFORMATION COVID-19] 😷Suspension visites en chambre

Suite aux directives de l'Agence Régionale de Santé, nous sommes au regret de vous annoncer la suspension des visites à compter de lundi 9 novembre 2020.

Merci de votre compréhension.